L’OTRE et France Logistique présentent leurs plans de préparation pour la reprise d'activité pour le transport routier de marchandises et la filière logistique suite à la pandémie de COVID-19. Les mesures immédiates proposées ont pour objectif de protéger le secteur du transport et lui permettre de se relancer au service de ses clients et de l'activité économique du pays.

Nous vous offrons une synthèse des principales actions présentées pour garantir une reprise réussie au sein de votre société.

Les impacts du COVID-19 dans le transport routier

Au cours des 18 derniers mois, le transport routier de marchandises a subi plusieurs crises qui l’ont fragilisé : 7 semaines de confinement pour faire face à la crise du COVID-19, la grève contre la réforme des retraites et la crise des gilets jaunes.

Comment se préparer pour une reprise réussie ?

L’OTRE propose deux types des mesures : ceux d’action immédiate afin de garantir la survie des entreprises et des mesures de relance à moyen et long terme. Ces propositions sont découpés en mesures économiques, fiscales, contrôle de la concurrence, et spécifiques pour le TRM, le transport de fonds et de valeurs, le déménagement, le transport de personnes et le transport sanitaire.

Mesures d’urgence spécifiques pour le transport routier de marchandises proposés par L’OTRE :

  • Application du règlement européen n°93-3118 (25/10/1993) pour la mise en oeuvre de la clause de sauvegarde et obtenir la suspension du cabotage pour une période de 6 mois pour le transport routier en raison de perturbation grave du marché intérieur.
  • Lancement d’un plan massif de contrôles des commissionnaires et des bourses de fret par les DREAL, contrôles à distance possibles sans déplacement sur route ou en entreprise.
  • Suppression des charges salariales au bénéfice de ceux ayant continué à travailler durant la période de confinement.
  • Report de la baisse de 2 centimes sur le remboursement partiel de la fiscalité gazole jusqu’au 1er janvier 2022.

Mesures de relance de réorganisation à moyen et long terme proposés par L’OTRE :

  • Faciliter le développement numérique des entreprises du transport routier avec des aides financières à l’investissement sur la digitalisation des outils et des processus.
  • Normaliser et labelliser les bonnes pratiques sanitaires afin de s'assurer que l’ensemble des sociétés opérant en France les appliquent.

Les solutions de Dashdoc sont adaptées pour faciliter le passage au numérique de votre société de transport routier rapidement et sans accroc. Si vous souhaitez avoir accès à une démo et l’essai des documents de transport dématérialisés avec Dashdoc, dites-le nous ici :

NOUS CONTACTER
  • Baisse provisoire du taux de TVA de 20% à 5,5% par la reconnaissance du secteur comme un secteur de première nécessité indispensable à la continuité de la vie économique et sociale de la nation (cadre de l’ordonnance n° 2020-323 du 25/03/2020)

Les 7 axes de relances proposés par France Logistique

  • Préserver à court terme la trésorerie des entreprises de la chaîne logistique;
  • Renforcer la capacité d’adaptation de la chaîne logistique aux besoins des entreprises dans la période de relance;
  • Favoriser les activités de transit de nos ports et sécuriser leur fonctionnement;
  • Reconquérir nos approvisionnements aériens;
  • Permettre au fret ferroviaire et fluvial de jouer pleinement leur rôle;
  • Favoriser l’optimisation de la distribution urbaine et réduire son empreinte carbone;
  • Encourager la construction d’entrepôts sur le sol national pour accroître notre indépendance logistique