Aujourd'hui, nous avons décidé de retracer l'histoire des principaux syndicats dans le secteur du transport routier de marchandises et de rappeler leur mission et objectifs.

L'OTRE

Ce syndicat se positionne comme étant l'organisation dédiée aux TPE et PME du transport routier de marchandises.
Il a été créé en 2000 suite à des oppositions entre le gouvernement et les transporteurs sur la question du prix du carburant. Depuis, il fonctionne de manière totalement décentralisée en travaillant avec des syndicats de proximité sur tout le territoire. Le dialogue avec les adhérents est une priorité pour cerner les besoins essentiels et être transparent sur le processus de décision.

Le processus décisionnel fonctionne donc de manière démocratique et transversale entre les différentes antennes et commissions. De par ses nombreuses commissions, l'OTRE cherche à être le plus proche possible des réalités du terrain, du travail des transporteurs et de leur quotidien.

Par exemple, des questionnaires sont souvent soumis aux adhérents pour connaître l'état du secteur dans son fonctionnement quotidien et pour informer la Commission européenne sur les préoccupations majeures du TRM.

L'OTRE a d'ailleurs déjà mené plusieurs actions politiques avec succès sur des sujets très importants comme les conditions de travail, la sécurité routière et la concurrence entre les entreprises du secteur.

L'OTRE s'inscrit également dans une démarche de promotion des innovations pour le transport routier de marchandises. La ratification par la France du protocole autorisant la CMR électronique a ouvert le champ à de nouveaux moyens d’établir les documents de façon électronique dans un souci de simplification des tâches administratives pour les transporteurs.
C’est dans ce contexte que l’OTRE et Dashdoc ont décidé de collaborer afin d’accompagner les transporteurs adhérents de l’OTRE dans une démarche de développement de la lettre de voiture et CMR électroniques.

L'UNOSTRA

L'Union Nationale des Organisations Syndicales des Transporteurs Routiers Automobiles a été créée en 1947 au sortir de la guerre.

Ce syndicat nourrit deux objectifs principaux : préserver la qualité des services offerts par la profession et conserver ses atouts par rapport aux autres types de transport.

Le but de l'UNOSTRA est aussi de piloter l'adaptation aux nouveaux enjeux du marché et de l'économie pour préserver la position du TRM tout en faisant la promotion de nouvelles infrastructures et dispositifs.

L'UNOSTRA propose par ailleurs une multitude de prestations et de services pour les transporteurs adhérents. Son but est alors d'être un centralisateur et diffuseur d'informations et de renseignements sur les pratiques et les évolutions du secteur.

L'UNOSTRA fournit aussi certains documents utiles aux transporteurs comme des lots de CMR et de lettres de voiture, des carnets d'attestation de conduite...

La FNTR

La Fédération Nationale du Transport Routier a pour slogan : "la mobilité pour tous". Elle représente les entreprises de toutes tailles et toutes spécialités. L'expertise proposée est très complète et porte sur des domaines très variés : juridique, fiscalité, douane, sécurité, distribution urbaine...

Le syndicat souhaite aussi défendre une responsabilité économique, sociale et environnementale.

En matière de législation, la FNTR est pro-libéralisation du marché et souhaite une harmonisation au niveau communautaire des conditions de la concurrence.

La FNTR soutient de nombreuses causes et compte déjà quelques succès comme la création du gazole professionnel, l'encadrement du cabotage ou encore la récupération de la TVA sur les péages.

L'Union TLF

L'Union du Transport et de la Logistique de France rassemble les différents métiers de la chaîne du transport et de la logistique.

L'ensemble des entreprises adhérentes représente près de 200 000 salariés qui travaillent pour du transport de lots complets ou partiels, de la messagerie ou de l'express.

L'Union a notamment permis la mise en place d'une certification, le pack routier OEA, pour la sécurisation de la chaîne logistique internationale. Cette certification permet par exemple d'identifier les opérateurs économiques agréés. Depuis le 1er mai 2016, un système de parrainage a également été mis en place pour accélérer la certification et l'étendre à plus d'acteurs.

Pour aller plus loin : découvrez toutes les fonctionnalités de la lettre de voiture électronique et ses avantages par rapport à la lettre de voiture classique.

Retrouvez également notre collection d'articles Google Plus et textes de loi référents sur la lettre de voiture.

--> Rejoignez également la communauté Facebook Dashdoc.

A bientôt !