Un TMS (Transport Management System) est un logiciel de gestion et d’optimisation du transport. Il permet de planifier les opérations de transport et de suivre l’exécution de A à Z. La gestion du planning transport, dans le secteur du transport routier, nécessite en effet d’être simple et efficace. Ces logiciels transport ont été conçus pour faciliter le suivi de la commande à la facturation et la gestion de l'affrètement s’il y a lieu.

Les principales fonctions couvertes par les logiciels de transport :

alt

La saisie des Ordres de Transport

Après une commande de transport, on saisi un ordre de transport.
L’expéditeur passe commande d’un transport auprès du transporteur. L’ordre de transport saisi contient un maximum d’informations : le donneur d’ordre, l’expéditeur, le destinataire, la marchandise, les dates et horaires à respecter, les numéros requis pour le transport, le prix du transport, etc.

Le planning de transport

Après la saisie des OT (Ordres de transport), le transporteur établi un de transport pour affecter les ressources (camions, remorques et conducteurs) aux bons transports. Certains TMS sont connectés avec des applications mobiles permettant d’envoyer directement les missions aux conducteurs.

La facturation dans le logiciel transport

Lorsque le transport est terminé, le transporteur facture périodiquement. À partir du logiciel transport il peut générer la pré-facturation ou facturation du transport afin d’enclencher le paiement de ses prestations.
Les transporteurs utilisent généralement leur logiciel transport TMS pour y intégrer les lettres de voiture. Ainsi au moment de la facturation le transporteur peut envoyer par mail la facture avec les documents attachés.

Le calcul CO2

Lorsque vous prévoyez un itinéraire, il est possible de connaitre votre consommation CO2 en fonction de votre véhicule, de son poids, de la marchandise transportée.
Certains logiciels intègrent directement le calcul des quantités d’émission GES (Gaz à effet de serre) avec un niveau de détail allant de 1 à 4 selon des règles établies par l’ADEME

Les outils complémentaires d’un logiciel de transport :

alt

Applications mobiles d’envoi de missions

Ces applications connectées au logiciel d’exploitation transport permettent d’envoyer au chauffeur des informations, missions, tournées. Le chauffeur peut parfois valider des statuts et insérer des informations.

Les données sociales transport

Concernant la gestion interne des employés de l’entreprise de transport (factures, paies des employés, etc.).

Quelques outils : ACS Trans & SOLID.

La géolocalisation des camions

Afin d’optimiser la répartition de leur flotte selon les missions à réaliser, les transporteurs utilisent un système de géolocalisation des véhicules afin de les repérer sur une carte.

Quelques outils : Les logiciels des constructeurs camion (Fleetboard, Optifleet, Scania fleet management…), les éditeurs télématique : ASTRATA, Truck Online, Vehco.

Les lettres de voiture électroniques

Avec les lettres de voitures électroniques connectées au logiciel transport, le transporteur supprime l’ensemble du papier, accélère la facturation et offre une visibilité accrue à ses partenaires sur le transport.

Les logiciels transport permettent de réaliser jusqu'à 15% de gains de productivité. C’est extrêmement utile à la structuration et développement de l’activité d’exploitation, d'affrètement et optimisation de l'activité.