Né au début du XXième siècle sous forme analogique sur disques de papier, le tachygraphe s’est ensuite numérisé avec le chronotachygraphe numérique rendu obligatoire depuis 2006 sur tous les nouveaux véhicules. La dernière génération de chronotachygraphe, dits “intelligents” arrive quant-à-elle dès 2019. Quels sont les changements entre le chronotachygraphe numérique et l’arrivée des chronotachygraphes intelligents ?

Le chronotachygraphe classique

chronotachygraphe-tachygraphe-dashdoc-1

Le chronotachygraphe enregistre au sein d’un véhicule de transport routier les données de vitesse, le temps de conduite et les activités telles que les pauses des conducteurs pour permettre un contrôle des autorités.

La carte conducteur, elle-même introduite dans le chronotachygraphe en début de journée, enregistre les données qui pourront être régulièrement extraites pour les utiliser par exemple pour la paie des chauffeurs ou en cas de contrôle routier. Elle peut-être retirée éventuellement lors d’éventuels arrêts pour ensuite être réintroduite.

Le chronotachygraphe est obligatoire pour les véhicules dont le poids est supérieur à 3,5 tonnes. Il permet aussi aux transporteurs de disposer des données journalières des chauffeurs afin d’établir un planning optimisé selon les heures des conducteurs routiers et, ainsi de maximiser les temps de conduite. Les données permettent aussi bien pour un transporteur à constituer les fiches de paie en comptabilisant les nombres d’heures travaillées qu’aux contrôleurs de la DREAL en France de vérifier le respect de la réglementation sur les temps de conduite.

Le chronotachygraphe intelligent

Le chronotachygraphe intelligent va entrer en vigueur dès 2019 suite au durcissement de la réglementation européenne. Ayant les mêmes fonctionnalités qu’un chronotachygraphe classique, il permettra d’intégrer en plus des données de géolocalisation du véhicule de transport routier.
Un contrôle à distance du chronotachygraphe, par les autorités de contrôle, sera aussi possible. Enfin, on doit s’attendre à une meilleure sécurisation des données contenues dans les appareils avec une amélioration des logiciels et du matériel.
Les nouveautées du tachy intelligent doivent limiter davantage les pratiques de fraudes et faciliter les contrôles de cabotage.
Le chronotachygraphe intelligent nécessitera probablement l’utilisation d’une nouvelle carte conducteur adaptée aux nouveautés..