Les entreprises 3PL (en français logistique tierce partie) deviennent de plus en plus importantes dans le domaine du supply chain management.

On différencie 5 niveaux de la chaîne logistique, allant de 1PL (first party logistics) jusqu’à 5PL (fifth party logistics). La différence est liée à l’ampleur de l’externalisation des activités logistiques du donneur d’ordre. Le niveau 1PL concerne uniquement la sous-traitance du transport, le niveau 5PL prend en charge des services complexes incluant la gestion d’autres prestataires et des activités de service clients.

ce schéma est un qui tableau décrit chaque service attribué à niveau de logistique externalisé
Les services selon les niveaux de logistique - Source : Glossaire-International.com

Selon ce schéma, un 3PL réalise donc les services suivants pour un expéditeur : transport, entreposage, étiquetage, préparation de commandes, gestion de stocks ou aussi déclaration douanière. Pour le donneur d’ordre, cette sous-traitance permet de se focaliser sur son activité principale – la production.

S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Les enjeux pour l’expéditeur et la sélection du partenaire 3 PL

histogramme qui présente les caractéristiques selon la catégorie des entreprises
Caractéristiques selon la catégorie d'entreprises (2015) - Source : INSEE

L’infographie ci-dessus montre le tissu économique de la France en 2015, tous secteurs confondus. Les micro-entreprises et PME représentent 97% de toutes les entreprises en France. Or, leur part dans l’export est d’environ 17%, et pour la catégorie valeur ajoutée HT elles contribuent à 42%. Une liste détaillée par secteur  informe qu’en 2018 il y avait environ 240 000 entreprises dans l’industrie et 680 000 dans le commerce.

Pour le supply chain management, les besoins des entreprises sont ainsi très différents, en fonction du secteur, de la taille de la société et de sa stratégie commerciale. Il convient ainsi de faire un bilan de l’entreprise pour définir le cœur du métier, les particularités du produit et le projet commercial. Une telle analyse permet ainsi de mieux identifier la bonne solution logistique 3PL.

Les coûts du transport et du stockage dépendent du rapport poids et volume. A cela s’ajoute souvent la nécessité d’un contrôle du bon état de la marchandise par le logisticien, la question de l’étiquetage et la gestion des retours. Les délais de traitement des commandes, et le taux d’erreur toléré lors des réceptions/ envois  méritent également de faire partie du contrat avec le prestataire de services.

Pour certaines catégories – par exemple l’agroalimentaire, le médical, les produits dangereux – des licences et certifications peuvent être nécessaires.

Le nombre croissant des entreprises dans le e-commerce fait de la technique de Pick and Pack – chercher un article, l’emballer et le préparer pour l’expédition – un facteur clé des opérations logistiques. Certains donneurs d’ordre connaissent une forte saisonnalité, avec des dates précises comme le black Friday, Noël etc.  La flexibilité du prestataire 3PL en cet égard sera ainsi importante.

Bon à savoir : Amazon représente actuellement 20% de la vente dématérialisée en France.

En fonction de l’intensité des commandes et des tâches en administration des ventes (ADV), un producteur définira s’il préfère embaucher des collaborateurs en interne, ou délocaliser cette tâche chez un fournisseur 3PL.

Pour tout exportateur, la gestion douanière est d’une importance capitale, car un blocage de la marchandise au port entraîne des frais supplémentaires, en plus du retard pour le client final.

Le donneur d’ordre se posera ainsi la question s’il souhaite gérer la logistique en interne et à quel niveau, ou s’il est plus judicieux de confier cela à un prestataire avec les compétences nécessaires. Le choix d’un prestataire logistique 3PL nécessite ainsi un vrai travail d’analyse des besoins et de la stratégie de la société.

L’emploi d’un TMS pour perfectionner la chaîne logistique

schéma qui représente le planning du TMS Dashdoc pour perfectionner la chaîne logistique
Planning de transport du TMS de Dashdoc

En plus des points déjà évoqués, l’équipement informatique est également un sujet important. Souvent, des logiciels de gestion d’entrepôt (WMS pour Warehouse Management System), et/ ou des logiciels ERP (Entreprise Ressource Planning) sont utilisés.

Ces logiciels donnent de grands avantages pour plusieurs activités stratégiques de la fonction logistique. Or, il manque une visibilité sur la prestation du transport, qui est le service fondamental de tous les 5 niveaux logistiques et donc chez les 3PL également.

Un logiciel TMS (Transport Management System) permet d’optimiser la gestion des expéditions. La solution TMS de Dashdoc contient en plus, un planning transport, un accès instantané aux documents et une traçabilité des trajets en temps réel. Il est totalement possible de connecter Dashdoc avec des logiciels WMS et ERP comme nous avons pu le faire déjà avec de nombreux clients.

Si vous souhaitez exploiter le potentiel complet de votre collaboration avec un prestataire 3 PL, n’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations sur notre TMS.

NOUS CONTACTER